Introduction : Hacker la Snes Mini

Cet article se nomme: «Comment hacker la SNES mini»; mais je pourrais également le nommer: « Ajouter des jeux sur la Super Nintendo Classic Mini » car cette console ne propose malheureusement pas nativement cette possibilité.

Et c’est bien dommage, car la gamme des 20 jeux inclus lors de l’achat est certes très intéressant, mais ne représente qu’une infime partie de l’éventail des jeux Super Nintendo disponibles.

Un 21ème jeux « caché » est déblocable si vous terminez le premier niveau de Starfox. Mais ce n’est autre que Starfox 2.

Super Nintendo Classic Mini

Super Nintendo Classic Mini 20 jeux

L’opération pour hacker la Snes Mini afin d’ajouter des jeux est au final assez simple, elle consiste à utiliser un programme sur votre ordinateur qui installera un émulateur sur votre console Super Nintendo Mini et ajoutera les nouveaux jeux aux formats ROM à la mémoire interne de cette dernière via un connecteur USB. La manipulation ne nécessite pas de soudure ou de démontage de la console.

Attention

Nul n’est censé ignorer la loi.
Faites attention au cadre légal entourant les émulateurs et les ROMS, car il est évident que télécharger et/ou redistribuer des ROMS est illégal.
Dans le meilleur des cas, il faut avoir la console qui concerne le programme d’émulation et avoir le jeu avec lequel vous jouez ainsi qu’avoir acheté les produits précédents avec les tickets d’achats faisant foi.
Je vous conseille donc dans un premier temps de vous renseigner sur la législation concernant les émulations dans votre pays

Ce dont vous avez besoin pour hacker la Snes Mini

Pour commencer, télécharger les fichiers qui vous seront nécessaires et réunissez les dans un dossier créé pour l’occasion sur votre ordinateur.

Installation de Hakchi2

Les premières manipulations sont à effectuées uniquement sur votre ordinateur.

Commencez par décompresser la dernière version du programme Hakchi2 à l’aide de votre utilitaire de décompression. (Winzip, winrar, 7zip, etc …)

Décompresser le fichier hakchi2
Décompresser le fichier hakchi2

Ensuite, à l’intérieur du dossier décompressé nommé Hakchi2, exécutez le fichier hakchi.exe

Exécutez le fichier hakchi2.exe

La première étape de la configuration consiste simplement à choisir la console que vous souhaitez associer au programme. Choisissez évidemment SNES (États-Unis/Europe).

Choisissez la console associée à hakchi2
Appuyez sur OK
Information

Il faut savoir que la SNES mini utilise son propre format de ROM pour les jeux SNES et sera uniquement compatible avec les formats NESC et NTSC. Les ROMS .sfc / .smc habituelles seront converties automatiquement par le programme Hakchi2. Mais seulement 75% des jeux fonctionneront de manière optimale.
Afin de hacker la Snes Mini, il est donc fortement conseillé d’installer l’émulateur Retroarch en complémentarité au programme Hakchi2 afin de favoriser le compatibilité de pratiquement toutes les ROMS.
Exemple : Les ROMS en 50hz ont besoin de Retroarch pour fonctionner avec la SNES mini.

Comment installer l’émulateur Retroarch sur la Snes Mini

Importez l’émulateur Retroarch sur le programme Hakchi2 en effectuant simplement un « drag and drop » du fichier compressé retroarch_with_cores.zip vers l’espace « jeux ».

Drag and Drop du fichier retroarch_with_cores compressé vers hakchi2
Validez l'opération

À ce moment la seulement, vous pouvez brancher votre console Snes Mini!
Branchez votre console sur l’alimentation.
Laissez votre console avec le bouton Power en mode OFF.
Connectez votre console en USB à votre ordinateur.
Et effectuez ensuite la manipulation décrite dans le popup qui va apparaitre dans le programme Hakchi2.

Manipulation

1. Maintenez le bouton RESET enfoncé et poussez le bouton POWER en mode ON.
2. Après 30 secondes maximul, le temps que l’ordinateur reconnaisse le nouveau périphérique, relâchez le bouton RESET. Le témoin d’alimentation doit rester éteint.
3. Cliquez ensuite dans le programme sur le bouton : « Installer le pilote ».

Effectuez la manipulation sur votre SNES mini
Conseil

Dans le cas ou votre PC ne détecte pas votre SNES mini :
Tout d’abord, vérifiez dans le gestionnaire de périphériques afin de configurer la SNES mini manuellement.
Si vous ne la trouvez pas dans le gestionnaire de périphériques, essayez avec un autre câble USB.
Si cela ne fonctionne toujours pas, désactiver la vérification de la signature du pilote Windows ou essayer d’installer le pilote directement. (http://zadig.akeo.ie/)

En formalité, votre antivirus vous demandera sans doute d’autoriser cette application provenant d’un éditeur inconnu. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Il est normal que l’antivirus ne reconnaisse pas l’éditeur d’un programme qui a pour objectif de hacker la Snes Mini.

Autorisez l'application pour l'antivirus

L’invité de commande de Windows va ensuite exécuter automatiquement le fichier d’installation. Vous pouvez fermer l’invité de commande de Windows et attendre patiemment l’extraction du Kernel (noyau du logiciel qui va interagir avec le matériel).
Durant cette opération, une sauvegarde de votre console Snes Mini va être enregistrée sur votre ordinateur au cas ou vous voudriez revenir plus tard à l’état d’origine de la console.

Fermez l'invité de commande de Windows
Pateientez pendant l'extraction du Kernel

Dans certaines versions de Hackhi2, vous obtiendrez un message d’erreur Windows. Il n’y a encore une fois pas lieux de s’inquiéter, c’est normal. Confirmez juste que l’opération est terminée.

Message d'erreur windows obsolète

Ensuite, vous devrez sélectionner les modules du Retroarch à installer sur votre console.
C’est-à-dire choisir quelles émulations de console vous souhaitez utiliser sur votre Snes Mini. Dans mon cas, je souhaite ajouter uniquement des jeux Super Nintendo sur la console. Mais il vous est également possible d’émuler des ROMS d’autres marques et/ou générations de consoles (Exemple: Gameboy, Mega Drive, Neo-Geo, etc.). Cela dépend de l’objectif que vous vous êtes fixé avant d’hacker la Snes Mini.

Description des modules du Retroarch

  • fb_alpha?: NEO GEO et arcade
  • fb_alpha_cps2?: NEO GEO et arcade – CP System II
  • gambattle?: Game Boy et Game Boy Color
  • genesis_plus_gx?: Sega Master System, Mega Drive et Game Gear
  • glupen64?: Nintendo 64
  • mednafen_pce_fast?: PC Engine Turbografx 16
  • mgba?: Game Boy Advance
  • music_hack?: Modifier les musiques NES/SNES mini
  • password?: Ajouter protection password NES/SNES mini
  • picodrive?: Sega Master System, Mega Drive, Game Gear et Sega 32X
  • remove_thumbnails?: supprimer les vignettes NES/SNES mini
  • retroarch?: Émulateur NES/SNES mini
  • snes9x2010?: Super Famincom, Super Nintendo
  • stella?: Atari 2600

Après avoir validé les modules du Retroarch, vous n’avez plus qu’à attendre la fin de l’installation. Cliquez sur OK et attendez que le voyant rouge en bas à gauche de la fenêtre devienne vert.

L’installation de Retroarch est finie. Vous pouvez maintenant éteindre votre console ou passer directement à l’étape suivante : « Ajouter des nouveaux jeux sur la Snes Mini ».

Ajouter des nouveaux jeux sur la SNES Mini

Le programme Hakchi2 est vraiment très intuitif, il suffit de cliquer sur le bouton « Ajouter des jeux supplémentaires ». Ensuite, de sélectionner sur votre ordinateur la ROM que vous souhaitez exporter vers votre console Snes Mini et de cliquer sur « Ouvrir ».

Ajoutez des jeux supplémentaires

Dans le cas ou votre ROM ne serait pas compatible avec l’émulateur natif de la SNES mini, vous devrez valider un message de confirmation afin que la console utilise Retroarch pour émuler la ROM.

Validez le message de confirmation
Patientez pendant le transfert des jeux

Pour les perfectionnistes, c’est le moment de s’amuser un peu.
Afin de compléter la configuration de la ROM ajoutée, quelques options peuvent demander votre attention.

Ce n’est pas obligatoire, mais si vous souhaitez compléter les bonnes informations de la ROM, je vous conseille de rechercher sur Google en tapant le nom du jeux suivi du mot-clé SNES ou Super Nintendo. Vous obtiendrez la fiche officielle du jeux vidéo et pourrez ainsi compléter correctement les valeurs demandées.

Exemple avec Dragon Ball Z Super Butoden 2: La légende du Saien

Recherchez les informations de la ROM sur Google

Les informations de la ROM à compléter

  • 1) Le nom?: Le nom du jeux fait office de titre principal dans l’interface de la SNES mini. De plus, comme l’ordre de tri par défaut des ROMS est l’ordre alphabétique, le nom à donc une importance particulière pour le classement de ces dernières.
  • 2) Joueurs Max?: Le nombre de joueurs simultanés ou non. Dans l’interface de la SNES mini, il est possible de trier les ROMS en mettant en avant par exemple les jeux 2 joueurs à l’aide du bouton SELECT.
  • 3) Date de sortie?: La date de sortie du jeux sur la Super Nintendo. Dans l’interface de la SNES mini, il est possible de trier les ROMS par date de sortie à l’aide du bouton SELECT.
  • 4) Éditeur?: L’éditeur principal du jeux. Dans l’interface de la SNES mini, il est possible de trier les ROMS par éditeur à l’aide du bouton SELECT.
  • 5) Arguments de la ligne de commande?: Ce point est très important pour les ROMS nécessitant l’utilisation de l’émulateur Retroarch. Il va falloir ajouter à la fin de la ligne : –retroarch. N’oubliez pas l’espace entre la ROM et la commande –retroarch.
  • 6) Illustration?: C’est ici que l’on va importer la jaquette qui fera office de vignette principale pour la ROM dans l’interface de la SNES mini.Je vous déconseille d’utiliser l’outil Google pour importer votre image. Afin d’éviter d’utiliser une image qui pèserait plus que la ROM elle-même !
    Une ROM fait en général entre 1 et 3Mo, alors qu’une image non-optimisée peut peser bien plus. Si vous souhaitez ajouter beaucoup de jeux sur votre console, mieux vaut économiser l’espace. Je vous conseille donc de choisir vous-même votre image dans Google Image en prenant soin de reparamétrer la taille avec un éditeur d’image et d’ensuite compresser cette dernière tout en gardant une bonne qualité
Complétez les informations de la ROM

Lorsque vous aurez ajouté les ROMS que vous souhaitez, connectez votre console SNES mini en USB à votre ordinateur et cliquez sur le bouton « synchroniser les jeux »

Patientez pendant la synchronisation des nouveaux jeux sur la SNES mini
Appuyez sur OK et attendez que le voyant devienne vert pour éteindre la console.

Et voilà, lorsque le voyant en bas à gauche de la fenêtre passe au vert, vous pouvez éteindre votre console, la déconnecter de l’ordinateur et la redémarrer normalement. Vous avez maintenant fini de hacker la Snes Mini.

Vous pouvez maintenant jouer aux nouveaux jeux que vous avez ajouter sur votre SNES mini.

Si vous voulez ajouter d’autres jeux par la suite, il suffit de reprendre la procédure d’ajout de jeux supplémentaire du début.

Je finirai cet article avec ma sélection de jeux Super Nintendo préféré pour un maximum de fun?! Les jeux présentés ci-dessous ne font évidemment pas partie des 21 jeux présents nativement sur la Super Nintendo Classic Mini.