Pourquoi utiliser un child theme WordPress ?

Il est fortement déconseillé de modifier directement les fichiers de configuration et feuilles de styles de votre système, thème ou extension WordPress. Et cela pour une simple et bonne raison, lorsque vous ferez la mise à jour de ces derniers, les fichiers que vous aurez préalablement modifiés seront remplacés par des nouveaux! Et vous perdrez donc toutes vos modifications.

Et dans le cas ou vous auriez en tête de ne jamais effectuer les mises à jour de votre thème, sachez que c’est également une autre mauvaise idée.

1) Vous ne profiterez pas des potentielles nouvelles fonctionnalités pertinentes améliorant en général l’expérience utilisateur.
2) Vous ouvrez la porte au pirates informatiques en ne réparant pas les failles de sécurité du thème. Rester avec une vieille version de WordPress augmente fortement les risques d’être hacké!
3) Vous ne profiterez pas non plus des améliorations des différents bogues et incompatibilités découvertes via l’expérience utilisateur de la communauté. Cela impactera nécessairement au fil du temps la performance et la vitesse de chargement de votre site internet.

La solution pour personnaliser les fichiers de configuration de votre thème tout en gardant une version mise à jour est de créer et utiliser un child theme WordPress (Thème enfant WordPress).

C’est quoi un child theme WordPress ?

Le child theme est donc en quelque sorte un clone de votre thème WordPress initial, appelé dans ce cas le parent theme (thème parent). Le child theme va hériter par défaut de tous les paramètres et  fonctionnalités de son thème parent.

Cela va vous permettre de modifier à votre guise tous les fichiers souhaités à travers le child theme en laissant intact la version de votre thème initial (parent theme).

WordPress ne prendra en compte dans son fonctionnement que les fichiers du child theme qui ont étés modifiés par rapport au thème initial.

Et lors de la prochaine mise à jour de votre thème initial (parent theme), les fichiers auxquels vous aurez apporté des modifications à travers le child theme resteront intact. Vous pourrez profiter alors d’une version de votre thème à jour tout en gardant vos précédentes modifications personnelles des fichiers systèmes et de configuration.

Comment créer votre child theme WordPress

Dans un premier temps, utiliser votre client FTP et connectez-vous au serveur FTP de votre site web WordPress. Ensuite retrouvez le dossier ou sont installé vos thème wordpress, c’est à dire :  » www.votresiteweb.com/wp-content/themes/ ».

Dans notre exemple, j’utilise le theme Enfold – Responsive Multi-Purpose by Kriesi que j’utilise pour la plupart de mes développements de site web et que je recommande chaudement.

Je vais donc créer un nouveau dossier juste à côté du dossier de mon theme enfold et pour un maximum de simplicité, je vais nommer mon thème enfant : « enfold-child ». Mon objectif n’étant évidemment pas de me démarquer par mon originalité 😉

Afin que mon nouveau theme enfold-child soit reconnu par WordPress, il devra contenir au minimum 2 fichiers de bases. J’ai nommé functions.php et style.css. Et parce que j’aime que les choses soient bien faites, je vais également ajouter un fichier screenshot.jpg qui fera office d’illustration dans la partie d’administration des thèmes dans WordPress.

Contenu du fichier style.css de mon child theme

/*
Theme Name: Enfold Child
Template: enfold
*/

La première ligne (Theme Name) reprend simplement le nom que vous souhaitez donnez à votre thème enfant.
La seconde ligne (Template) reprend le nom du theme parent avec la syntaxe exactement identique à celle dans le dossier des thèmes sur votre serveur FTP.

Contenu du fichier functions.php de mon child theme

add_action( 'wp_enqueue_scripts', 'enqueue_parent_styles' );
function enqueue_parent_styles() {
wp_enqueue_style( 'parent-style', get_template_directory_uri().'/style.css' );
}